076 402 65 89

La danse orientale est un art ancestral.
Son origine soulève une vive controverse. La doit-on à l’Egypte, à la Turquie ou encore à l’Inde ? Certains prétendent que la danse orientale était un art provenant des prêtresses des civilisations antiques et matriarcales.

Dans toutes les grandes civilisations (pharaonique, grecque, mésopotamienne, arabe, indienne,…), la danse et la musique jouaient un rôle non négligeable dans la vie quotidienne. L’on pratiquait de nombreux cultes religieux en l’honneur des dieux. Il existait une croyance selon laquelle la femme, concevant la vie, possédait un pouvoir magique. Ainsi, en l’honneur de la « déesse-mère », les femmes exécutaient des danses de fertilité.

Toutes les civilisations possédant l’écriture ont décrit des danseurs. En Egypte, haut lieu de la danse orientale, on trouve des hiéroglyphes montrant des femmes prêtresses en train de danser.

L’expression « danse orientale » est la traduction littérale de l’arabe « Raks Sharky ». Cette danse est pratiquée dans l’Est du Bassin Méditerranée. C’est au XIXe siècle, durant l’expédition de Bonaparte en Egypte que, pour la première fois, les soldats utilisèrent le terme de « danse du ventre ». Autant dire qu’il est assez rabaissant…